Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VERNISSAGE AU CENTRE BOPHANA // OPENING AT BOPHANA CENTER

Publié par EMILIE ARFEUIL sur 23 Décembre 2012

VERNISSAGE AU CENTRE BOPHANA // OPENING AT BOPHANA CENTER

Hier à la tombée de la nuit a eu lieu l'un des premiers grands évènements de notre projet : le vernissage de notre exposition au Centre Bophana. Depuis presque un an que nous travaillons sur ce projet, nous touchons un premier but, un premier public, avec toute l'appréhension qui est la nôtre et le manque de recul sur notre projet. Cette soirée était l'occasion pour nous de présenter en parallèle le documentaire et une série de photographies pour la première fois au Cambodge, ce qui était essentiel pour nous.

Encore nouveaux "expatriés" à Phnom Penh, nous ne nous attendions pas à acceuillir autant de monde, à la fois Cambodgiens de tous âges et expatriés de tous horizons, et petite surprise : une classe de jeunes enfants venus de leur orphelinat, accompagnés de leur maîtresse et vêtus de leurs uniformes, est arrivée en rang deux par deux pour profiter de la projection du film et d'un petit goûter ! Nous avions peur qu'ils soient heurtés par la dureté du film mais ils furent d'une concentration incroyable et ont tous apprécié. Cela nous fait d'autant plus plaisir que notre projet s'inscrit dans un devoir de mémoire, et qui de mieux que cette toute jeune et nouvelle génération pour reprendre le flambeau d'une histoire en pleine reconstruction, pour tenter de créer un avenir meilleur au Cambodge tout en n'oubliant pas les erreurs du passé.

VERNISSAGE AU CENTRE BOPHANA // OPENING AT BOPHANA CENTER

Au total, une petite centaine de personnes étaient présentes, et la salle de projection rapidement pleine nous a amené à projeter le film en simultané sur une télévison, dans la galerie, afin que tout le monde puisse le voir.

Nous avons ensuite pu boire un verre de punch et partager quelques amuses-bouche faits maison avec nos invités, dans une ambiance décontractée, répondant aux multiples questions qu'ils nous posaient, les yeux écarquillés de voir que notre projet touchait autant de gens, tant Cambodgiens qu'étrangers. Les avis divergent, les critiques fusent, mais au final les retours sont toujours positifs et enthousiastes. Et cela nous fait chaud au coeur, car ce projet qui nous fait vivre et vibrer depuis le début, pour lequel nous dépensons tout notre temps et notre énergie, semble le mériter.

VERNISSAGE AU CENTRE BOPHANA // OPENING AT BOPHANA CENTER

Encore 2 projections du film auront lieu le jeudi 27 décembre et le jeudi 3 janvier à 17h au Bophana, et l'exposition se poursuit jusqu'au 5 Janvier.

Nous remercions encore vivement l'équipe du Bophana de nous avoir accueillis, Jessica pour les photos, Guillaume et sa famille pour la régie, et tous nos Kissbankers sans qui cet évènement n'aurait jamais pu avoir lieu.

Aujourd'hui, après presque 4 mois de travail effrené, nous allons profiter de quelques jours de repos en famille pour Noël avant notre retour prochain en France... et le commencement d'un nouveau chapitre : le webdocumentaire! Et oui, l'aventure cambodgienne se termine bientôt, mais le projet n'en est qu'à son début!

VERNISSAGE AU CENTRE BOPHANA // OPENING AT BOPHANA CENTERVERNISSAGE AU CENTRE BOPHANA // OPENING AT BOPHANA CENTER
VERNISSAGE AU CENTRE BOPHANA // OPENING AT BOPHANA CENTERVERNISSAGE AU CENTRE BOPHANA // OPENING AT BOPHANA CENTER
VERNISSAGE AU CENTRE BOPHANA // OPENING AT BOPHANA CENTERVERNISSAGE AU CENTRE BOPHANA // OPENING AT BOPHANA CENTER
VERNISSAGE AU CENTRE BOPHANA // OPENING AT BOPHANA CENTER

Yesterday at nightfall took place one of the first big events of our project: the opening of our exhibition in Bophana Center. After almost one year of work on this project, we reached a first step, a first audience, with all the apprehension which is ours and our lack of hindsight on this project. This evening was the opportunity for us to present in parallel the documentary and a body of photos for the first time in Cambodia, what was essential for us.

Still new "expatriates" in Phnum Penh, we did not expect to welcome so much people, at the same time all generations of Cambodians and expatriates of multi origins, and also a small surprise: a group of young children coming from their orphanage, accompanied by their teacher and dressed in uniforms, arrived in pairs to watch the movie and have a small snack! We were afraid that they could be strucked by the rawness of the movie but they were all incredibly concentrated and enjoyed it. It pleases us all the more as our project is also a duty of memory, and which of better than this quite young and new generation to take up the torch of a history in full reconstruction, to create a better future in Cambodia without forgetting the past mistakes.

All in all, small hundred of persons were present, and the quickly fulled projection room brought to us to show simultaneous the movie on a tv, in the gallery, so that everybody can see it.

We were then able to have a glass of punch and to share some home-made snacks with our guests, in a relaxed atmosphere, answering the multiple questions, eyes wide opened to see that so many people were moved by our project, so Cambodian as foreigners. The notices diverge, the critics fuse, but at the end the feedbacks are always positive and enthusiastic. And it warms us in the heart, because this project which makes us live and vibrate since the beginning, on which we spend all our time and energy, seems to deserve it.

Another 2 screenings of the movie will take place on Thursday, December 27th and Thursday, January 3rd at 5 pm in Bophana, and the exhibition continues until January 5th.

We thank deeply the team of Bophana for having welcomed us, Jessica for photos, Guillaume and his family for the gathering, and all our Kissbankers without whom this event would never have take place.

Today, after almost 4 working months, we are going to take advantage of a few days of rest in family for Christmas before our come back to France... and the beginning of a new chapter : the webdocumentary! Of course, the Cambodian adventure soon ends, but the project is only at its beginning!

Commenter cet article