Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JOURNAL DE BORD A PHNOM PENH // DAY BY BAY IN PP // PART 01

Publié par EMILIE ARFEUIL sur 14 Octobre 2012

JOURNAL DE BORD A PHNOM PENH // DAY BY BAY IN PP // PART 01

Cela fait aujourd’hui 1 mois que nous sommes arrivés au Cambodge. Un mois déjà intense, passé à une allure folle, entre installation, tournage, rendez-vous, dérushage, editing photo, etc.

It has been today 1 month since we arrived in Cambodia. Last one month which rent at breakneck speed, between installation, shooting, meetings, film footage, photo editing, etc.

JOURNAL DE BORD A PHNOM PENH // DAY BY BAY IN PP // PART 01

Alex travaille sur le montage de la première version du film qui sera projetée au Cambodian International Film Festival qui se déroule du 14 au 18 Décembre. Nous ne connaissons pas encore la salle de projection, mais notre présence au Festival nous a été confirmée par la charmante Sophea de la Commission du Film du Cambodge. Elle est aussi très curieuse de voir le résultat de ce « premier » documentaire muet. Elle est également prête à mettre à notre disposition du matériel pour la post-production.

Alex works on the editing of the first version of the movie which will be shown in Cambodian International Film Festival which takes place from 14 till 18 December. We do not know yet the projection room, but our presence at the Festival was confirmed by charming Sophea who works at the Film Comission of Cambodia. She’s also very curious to see the result of this « first one» silent documentary. She’s also ready to provide us with some equipment for the post-production.

JOURNAL DE BORD A PHNOM PENH // DAY BY BAY IN PP // PART 01

Je commence quand à moi à retoucher les images de ma sélection, afin qu’Alex puisse en intégrer certaines au film, et également afin de préparer, concevoir et écrire la scénographie de l’exposition. A ce sujet, la galerie Romeet dans laquelle nous devions exposer a décommandé notre exposition en Décembre, nous sommes donc à la recherche d’un nouveau lieu.

To talk about myself, I begin when to retuch the images of my selection, so that Alex can integrate some of them into the movie, and also to prepare, conceive and write the scenography of the exhibition. On this subject, the gallery Romeet, in which we were supposed to exhibit, cancelled our exhibition in December, we are now looking for a new place.

JOURNAL DE BORD A PHNOM PENH // DAY BY BAY IN PP // PART 01

Le Centre Bophana, intéressé depuis notre première rencontre en janvier par ce projet, nous a également proposé une exposition et une projection du film dans ses locaux, nous sommes donc en train de caler des dates sur leur calendrier, qui tomberont normalement juste après le festival Photo Phnom Penh, donc pendant le Festival du Film à partir de mi-décembre. Cela nous laisse donc 15 jours de plus pour toute la préparation de l’exposition.

The Bophana Center, interested by this project since our first meeting in January, also proposed us an exhibition and a projection of the movie in its space, we thus are working on dates, which will fall normally just after the festival Photo Phnum Penh, thus during the Film Festival in the middle of December. It leaves us 15 days more for all the preparation of the exhibition.

Nous avons rencontré hier Alexandre, directeur de l’Agence Melon Rouge, pour lui demander des conseils. Il m’a prévenu que l’impression « fine-art » des tirages d’exposition ne serait sans doute pas possible à Phnom Penh, et que nous devions aller à Bangkok ou Ho Chi Minh pour les faire! Cela demande donc du temps, des frais de transport et de visas supplémentaires à prendre en compte.

La bonne nouvelle est qu’il peut nous aider à trouver le matériel nécessaire à une projection du film en plein air à Phnom Penh, c’est-à-dire ouverte au passants et non aux simples amateurs d’art et aux expatriés, et également à une éventuelle projection que nous souhaiterions faire en Janvier dans le village de Tut, pour sa famille, ses amis et ses voisins.

Yesterday evening, we met Alexandre, director of the Melon Rouge Agency, to ask him some advice. He warned me that printing the "fine art" exhibition prints may not be possible in Phnum Penh, and that we certainly have to go to Bangkok or Ho Chi Minh to make them! It means for us more time, additionnal costs of transport and visas that need to be known.

The good news is that he can help us to find the necessary equipment for an outdoor projection of the film in Phnom Penh, that will be opened to street walkers and not only to art lovers and foreigners, and also to the possible projection that we would like to make in January in Tut’s village, for his family, friends and neighbors.

JOURNAL DE BORD A PHNOM PENH // DAY BY BAY IN PP // PART 01

Travailler ici à Phnom Penh est devenu pour nous naturel, bien installés dans notre appartement, avec nos habitudes d’un petit café au bar du coin le matin puis on se met derrière nos ordinateurs. Malgré la chaleur parfois écrasante, nous nous sentons chez nous et aptes à effectuer un travail de qualité sur les mois à venir.

To work here in Phnum Penh became natural for us, settled well in our apartment, with our habits of a small ice-coffee in the bar of the corner in the morning and then we put ourselves behind our computers. Despite of the sometimes crushing heat, we feel at home and capable of making a quality work over the coming months.

Commenter cet article