Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CIFF // PREMIÈRE PROJECTION // FIRST SCREENING

Publié par ALEXANDRE LIEBERT sur 9 Décembre 2012

CIFF // PREMIÈRE PROJECTION // FIRST SCREENING

Vous qui désiriez avoir l'exclusivité première et mondiale d'une projection privée dans votre salon ou cinéplex, c'est maintenant râpé. SCARS OF CAMBODIA a été projeté hier après-midi pour la première fois au Cinéma de l'Institut Français du Cambodge, à Phnom Penh. Petit compte-rendu ?

Surpris nous étions, tout d'abord, d'accueillir autant de monde à cette projection. Certes la salle était petite et à moitié vide (non, à moitié pleine), mais nous faisait concurrence le vernissage du Photo Phnom Penh, festival photographique reconnu qui se déroule en parallèle du CIFF. Nous étions joie, donc.

Mais notre joie a baissé d'un cran et demi quand la projection a commençé, car la qualité de cette dernière fut très défaisante, tant au niveau de l'image qu'au niveau du son. La faute à un écran pas des plus blancs, un son sur-décibèlisé, un vidéoprojecteur ni calibré ni étalonné, et un projectionniste qui par un excès de flemmardise a choisi d'utiliser notre DVD "au-cas-où-ça-plante" plutôt que d'utiliser les outils professionnels mis à sa disposition.

Un peu colère nous étions, mais il semble que le public ai fait fi de ces désagréments. Les premiers retours furent plutôt positifs, mais aucune critique - positive ou négative - n'a fait son chemin jusqu'à nos oreilles (malgré notre invitation aux spectateurs de nous poser mille et une questions).

Nous sommes par contre très fiers que la salle soit remplie en grande partie par des Cambodgiens, la majorité étudiants. C'est notre souhait que ce film soit vu avant tout par les Cambodgiens. Merci à tous d'être venus !

Prochaine projection dans quelques heures, à 15h exactement, au Bophana Center. Et au cas où le nouveau projectionniste soit du même acabit, nous avons préparé un DVD "au-cas-où-ça-plante" de meilleure qualité. Rendez-vous ce soir ou demain pour un deuxième mini compte-rendu.

CIFF // PREMIÈRE PROJECTION // FIRST SCREENINGCIFF // PREMIÈRE PROJECTION // FIRST SCREENING
CIFF // PREMIÈRE PROJECTION // FIRST SCREENINGCIFF // PREMIÈRE PROJECTION // FIRST SCREENING

ENGLISH VERSION

You who wished to have the first exclusivity of a private projection in your living-room or cineplex, it's too late. SCARS OF CAMBODIA has been screened yesterday afternoon for the first time in the Cinema of the French Institute of Cambodia, in Phnom Penh. Small report?

Surprised we were, first of all, to welcome so much people for this projection. Of course the room was small and half empty (not, half full), but competed with us was the opening of Photo Phnum Penh, recognized photographic festival, which takes place in parallel of the CIFF. So we were joy.

But our enjoyment fell down a little bit when the projection started, because of its disppointing quality, both for the image than for the sound. The fault in a screen not so white, a sound too lowd, a videoprojector neither calibrated nor tested, and a projectionist who by an excess of laziness chose to use our DVD "in-case-it-doesn't-work" rather than to use the provided professional tools.

A little anger we were, but it seems that the public disregarded these inconveniences. The first returns were positive, but no critics - positive or negative - made its path up to our ears (in spite of our invitation to the spectators to ask thousand one questions).

We are very proud, on the other hand, that the room was largely fillfuled by student Cambodians. It is our wish that this movie is above all seen by the Cambodians. Thanks to all to come!

Next projection is in a few hours, at 3pm exactly, at the Bophana Center. And in case the new projectionist is of the same quality, we prepared a DVD "in-case-it-doesn't-work" of better quality. Let's meet this evening or tomorrow for a second mini report.

Commenter cet article