Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ALEXANDRE LIEBERT // RÉALISATEUR

Publié par Scars of Cambodia sur 5 Novembre 2012

ALEXANDRE LIEBERT // DIRECTOR

ALEXANDRE LIEBERT // DIRECTOR

Né en région parisienne en1981. Vit et travaille à Paris entre deux voyages.


Après des études théoriques de cinéma à l’Université Panthéon-Sorbonne, Alexandre réalise plusieurs courts-métrages de fiction et des oeuvres expérimentales, tels que CHIMÈRE (3 sélections en festivals) ou AE [EUDANL’AH] (12 sélections et 5 prix).


Parallèlement à ses projets personnels, il réalise des clips et des films institutionnels, et anime régulièrement des ateliers jeune public et des formations professionnelles.
En 2010, au cours d’un voyage en solitaire de 8 mois en Inde, il réalise de nombreuses BÊTISES FILMIQUES ainsi que des reportages décalés pour le webzine NOGOMAG, mêlant, avec humour, fiction et réalité au travers de l’auto-filmage.


En 2012, il part au Cambodge avec la photographe EMILIE ARFEUIL où il réalise un documentaire de création, SCARS OF CAMBODIA, traçant le portrait muet d’un survivant du génocide Khmer Rouge. Son approche du sujet a la particularité d’allier une esthétique et des techniques issues de la fiction à une écriture documentaire.

ENGLISH VERSION

Born in Paris region in 1981. Lives and works in Paris between two journeys.


After theoretical studies of cinema at the University Pantheon - Sorbonne, Alexandre directs several short films of fiction and experimental works, such as CHIMÈRE (3 selections in festivals) or AE [EUDANL’ AH] (12 selections and 5 prizes).


In a parallel to his personal projects, he directs music videos and corporate movies, and leads regularly workshops for young audience and professionnals trainings.
In 2010, during a solo journey of 8 months in India, he directs numerous WORLDWIDE JOKES as well as humoristic reports for the webzine NOGOMAG, mixing, with jokes, fiction and reality through self-filming.


In 2012, he leaves to Cambodia with the photographer EMILIE ARFEUIL where he directs a silent documentary, SCARS OF CAMBODIA, drawing the portrait of a survivor of the Khmer Rouge genocide. His approach of the subject has the peculiarity to ally an esthetics and techniques from the fiction in a documentary storytelling.

Commenter cet article