Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FESTIVAL DE CLERMONT-FERRAND // COMPTE-RENDU

Publié par SCARS OF CAMBODIA sur 12 Février 2014

FESTIVAL DE CLERMONT-FERRAND // COMPTE-RENDU

Le FESTIVAL INTERNATIONAL DU COURT-MÉTRAGE DE CLERMONT-FERRAND vient de se terminer. Nous y étions de l'ouverture à la clôture, et ce furent donc presque dix jours d'émotion croissante qu'il nous est impossible de résumer ici de manière concise et formelle. Tout aussi impossible d'écrire nos ressentis que d'expliquer notre joie sur une scène, venant de recevoir un prix devant presque 1500 personnes nous applaudissant. La fébrilité est encore là, sous notre épiderme, dans nos gestes et notre voix, et malgré ces quelques jours de recul nous ne parvenons pas encore à réaliser ce que c'est que de recevoir un prix au Festival de Clermont. Un prix ? Non, deux ! Le PRIX DE LA MEILLEURE PHOTOGRAPHIE et le PRIX DE LA MEILLEURE MUSIQUE ORIGINALE. Une double consécration. Belote et re-belote.

FESTIVAL DE CLERMONT-FERRAND // COMPTE-RENDU

Comment vous raconter cette semaine ? Comment vous faire comprendre la joie qui nous transporte et qui nous empêche encore et toujours de dormir la nuit ? Cette semaine fut une suite d'évènements tous plus intenses les uns que les autres - que nous avons eu de cesse de partager sur notre page facebook - nous transportant vers cette fameuse cérémonie de clôture. Et il serait plus pertinent de partager avec vous quelques photos flagrantes d'émotions plutôt que d'essayer de vous décrire ces dernières.

© Michel Vasset© Michel Vasset
© Michel Vasset© Michel Vasset

© Michel Vasset

FESTIVAL DE CLERMONT-FERRAND // COMPTE-RENDU

Notre film a donc plu. Il a plu à une équipe de programmateurs qui ont sélectionné au départ notre film pour participer à la Compétition Nationale. Ces mêmes programmateurs que nous avons ensuite croisés et qui nous ont félicité et complimenté. Il a plu à un public important (presque 5000 personnes ont vu notre film cette semaine), faisant toujours salle comble et acclamant notre film après chaque projection, et plus particulièrement à certains qui nous ont laissé des messages, qui ont voulu nous rencontrer et nous poser des questions, toutes motivées par leurs émotions et leur enthousiasme. Il a plu aussi à la presse présente sur les lieux, curieuse de notre création et avide d'explications sur le pourquoi et le comment.

Des exemples ICI ou encore ICI.

Et enfin il a plu à un Jury qui n'a pu, visiblement, rester insensible à l'histoire de Tut, et qui nous a permis de profiter du Grand Tremplin, cette consécration vertigineuse qui nous ouvre les portes d'autres festivals et d'une possible belle carrière pour le film, mais aussi d'autres portes, plus floues, encore méconnues de nous. Car certes nous avons pendant cette semaine de festival eu beaucoup de contacts, avec des diffuseurs, programmateurs, distributeurs etc. Des contacts, des pistes, des possibilités, des petites mèches qui attendaient une étincelle pour s'enflammer. L'étincelle fut double et le feu a pris. Et nous pensons et espérons qu'il ne s'éteindra pas de sitôt !

Un grand merci donc à toute l'équipe du festival, au jury, au public, à tous ceux qui nous ont soutenu pendant cette semaine, famille et amis. Et encore et toujours un immense merci à tous ceux qui nous ont permis de concrétiser ce vaste projet, à tous nos Kissbankers, à toute notre équipe et nos producteurs. Merci merci merci, et à bientôt pour vous tenir au courant des possibles retombées enflammées d'après festival.

Et sinon, pour voir le palmarès complet du festival , c'est ICI !

Commenter cet article