Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PROJECTION DU FILM AUX ATELIERS VARAN

Publié par SCARS OF CAMBODIA sur 18 Novembre 2013

PROJECTION DU FILM AUX ATELIERS VARAN

C'est le grand cinéaste JEAN ROUCH - créateur de l'ethnofiction, fondateur de l'anthropologie visuelle - qui a créé en 1981 les ATELIERS VARAN (ateliers de formation au cinéma documentaire). Aurions-nous pu être plus fiers d'y projeter notre documentaire SCARS OF CAMBODIA ? Oui. Mille fois oui !

Merci Jean Rouch, donc, mais merci aussi à l'équipe des ATELIERS VARAN, et à Antoine, notre projectionniste, qui a fait de cette projection la plus belle jusqu'à maintenant. Une image et un son parfaits !

Merci également à BELLEVILLE EN VUES, association organisatrice de cet excellent festival qu'est le FESTIVAL DES NOUVEAUX CINÉMAS DOCUMENTAIRES. Merci à Clémentine, Clara et tout le reste de l'équipe pour leur accueil.

Merci au STUDIO HANS LUCAS, à Wilfrid Estève et Virginie Terrasse, co-producteurs de notre projet, qui étaient présents et qui nous ont soutenus.

Merci enfin - et surtout - aux quelques 70 spectateurs présents, qui ont comblé et la salle et la joie des organisateurs.

crédit photos ©Wilfrid Estève
crédit photos ©Wilfrid Estèvecrédit photos ©Wilfrid Estève
crédit photos ©Wilfrid Estèvecrédit photos ©Wilfrid Estève

crédit photos ©Wilfrid Estève

Le débat qui a suivi la projection fut intense et riche en émotions. Alors qu'il devait - selon les organisateurs - durer environ 30 minutes, il a ici duré presque 1h30.

Au-delà des nombreux retours extrêmement positifs sur le fond et la forme du film, c'est surtout les membres de la communauté cambodgienne parisienne présents - venus en nombre - qui ont mis en avant leurs émotions, se projetant eux-mêmes dans le film, touchés par le message de devoir de mémoire qui en découle. "Remués" voire bouleversés par notre film, ils nous ont fait partagé leurs propres histoires, leurs propres situations face au déni de certaines générations, de leurs parents ou de leurs grands-parents. Ils nous ont confié leur volonté d'agir pour un pays qui est celui de leur famille, de leur histoire, de leur culture.

Nous-mêmes déjà - et toujours - sensibles à notre film et l'histoire de Tut, il était impossible de rester insensible face à ces quelques témoignages poignants.

Et donc pour toutes ces raisons, nous sommes d'autant plus fiers de cette projection de SCARS OF CAMBODIA. Ce fut une très, très bonne soirée, euphorisante et éprouvante, pleine de stress, de vie et d'émotions. Merci encore à tous pour votre accueil, pour vos jolis mots, votre soutien et vos encouragements. On espère pouvoir vous tenir très vite au courant pour une nouvelle projection.

crédit photo ©Perrine Méric

crédit photo ©Perrine Méric

Commenter cet article